Le bonsaï au Japon

J-1 demain nous décollons pour Shikoku

Pour n’atterrir que 24h plus tard… décalage horaire oblige

Décollage à Paris à 19h demain (9 novembre 2011) et atterrissage le 10 novembre 2011 19h15 heure locale après environ 14 heures de trajet. La valise se boucle définitivement, puis c’est la pesée (pour l’instant c’est bon, mais je suis pas sûr qu’au retour ce sera aussi évident).

 

J’ai réussi à y caser quelques numéros d’esprit bonsaï, entre autre le dernier numéro et le hors série de Monaco, pour montrer aux Japonais l’intérêt des Français pour le bonsaï. Je vais pouvoir en offrir quelques exemplaires aux journalistes de la NHK et aux officiels que nous rencontrerons lors de la conférence de presse en fin de séjour. A mon retour je devrais être capable de vous fournir un bel article sur la convention Asie-Pacifique dans un numéro pour le début d’année. Et peut être même aussi un article sur les kokedama…

J-1 avant le voyage à Shikoku

Les petits devoirs qui m’ont été confiés pendant le séjour :

  • Bonsaika58 : rapporter un maximum d’informations sur la culture des pins noirs en plein champ.
  • scaloo : lors de la cuisson anagama essayer d’obtenir un maximum d’astuces sur la construction du four et sur la cuisson (plein de photos et de vidéos du four).
  • rapporter tout ce que je peux concernant les kokedama, la demande est énorme alors il va falloir assurer.
  • Patrice : comme tout le monde tu veux des photos et des vidéos.
  • ramener de quoi faire un bel article sur la convention Asie-Pacifique ; des photos d’arbres, d’hommes faisant des bonsaï ou les admirant. Le bonsaï ça reste des arbres et des hommes avant tout.
  • Des photos de suiseki lors de l’ASPAC pour Darmon, le suisekiste des kodama.
  • Des photos de mame pour lepiou (tu risques de pleurer devant les étagères de Maître Koji Hiramatsu…)

 

Je ne m’étends pas ce soir, je garde du temps pour ma famille et pour tout boucler.

Et je vous dis à bientôt, à Takamatsu.

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire