Le bonsaï au Japon

>> J4 Une journée au parc ritsurin avec les jardiniers

Le ton est donné,

nous devons passer la journée au parc ritsurin pour travailler avec les jardiniers, et vu les arbres du parc je pensais bien qu’ils avaient plein de choses à nous apprendre. Pour eux, et donc pour nous, la journée débute avec une séance de gymnastique. Puis le chef donne les consignes du jour et fait un petit discours. Puis nous avons été présentés aux jardiniers.

 

C’est enfin le départ et l’entrée en matière est consistante : taille des pins rouges (akamatsu) en niwaki. Normalement il faut passer 4 années de formation aux jardiniers avant de pouvoir tailler les arbres du jardin, nous nous avons eu 4 minutes. Evidemment notre sensei jardinier reste avec nous et nous stop juste avant les bêtises. Tout s’est bien passé.

Ensuite nous avons fait un atelier de construction. Vous avez certainement déjà vus les armatures en bois sur les arbres des parcs, comme nous sur des photos, sans jamais savoir à quoi cela servait. Et bien aujourd’hui nous avons eu la réponse. Les armatures permettent de poser des planches et d’obtenir ainsi un échafaudage pour pouvoir travailler les grands arbres sans les abimer.

 

Nous avons appris grâce à notre maitre que le premier nœud qu’il nous a enseigné est celui utilisé historiquement pour fixer une cordelette sur le col des bouteilles de sake. Il nous a donc fait faire un tour dans la partie musée du jardin. J’ai flashé sur une magnifique bouteille de sake, avec un émail blanc, datant de l’époque de edo. Il m’a confirmé, ainsi que l’interprète, que j’avais très bon goût (mais ce bon goût est inaccessible).

Nous avons ensuite pris notre pause déjeuné avec les jardiniers du parc dans une grande pièce. Et nous sommes repartis pour ramasser les feuilles des sakura (cerisiers à fleur).

Et pour que la boucle soit bouclée nous sommes retournés tailler un akamatsu (pin rouge).

 

La journée a été bien chargée, nous y retournons demain pour apprendre à confectionner des palissades en bambou.

En attendant, le live (pas disponible, en attente d’upload vers youtube):

 

A demain, Guillaume

© Tous droits réservés

, ,

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire