Le bonsaï au Japon

>> J5 peu d’outils mais beaucoup de technique

Aujourd’hui s’était notre deuxième jour au parc ritsurin.

Avec Jérôme nous y sommes allé en louant des vélos, et par chance nous n’avons mis que 20 minutes, pas comme hier où il nous a fallu deux heures. Si vous n’avez pas vu le live de ce soir je vous conseille d’aller y jeter un œil car j’ai fait une petite vidéo de notre « road trip » dans Takamatsu. Normalement il sera inséré en bas de l’article.

 

gymnastique du matin au parc ritsurin

 

gym 2

Comme on avait prévu large nous sommes arrivés presque une demi-heure avant le début de la journée de travail. Le temps de prendre quelques vidéos et photos. Comme hier nous avons fait la petite gymnastique avec tous les jardiniers, nous avons fait un petit discours Jérôme et moi car ils étaient impatients de connaitre nos impressions sur la journée d’hier.

 

restauration de la palissade en bambou

kikugetsu1

kikugetsu

Au menu aujourd’hui, restauration de la palissade en bambou entourant la kikugetsu-tei, maison de thé au bord du lac du ritsurin parc. Nous avons remplacé la partie supérieure du takegaki. Ils ne remplacent jamais toutes les parties pour pouvoir garder la patine et ne pas avoir un takegaki entièrement neuf, et donc vert, ce qui ne collerait pas avec l’ambiance du lieu.

kikugetsu-2

Une fois les nouveaux bambous installés et fixés à l’aide la câble en acier il a fallu changer tous les petits nœuds en corde de coco qui ornent le takegaki. La cordelette qui est en coco est imprégnée d’un colorant noir et la couleur est fixée à l’aide de vinaigre (je dirais ça à l’odeur…). L’inconvénient c’est que ça tache pas mal les mains, mais rien de grave.

Le plus dur c’est de réussir à réaliser le nœud… un vrai cauchemar, nous avons cru que nous n’y arriverions pas avant la fin de la journée. Nos sensei ont été d’une patience extraordinaire, ils ont passé une heure et demie à nous expliquer comment faire avant que nous en réussissions un. Mais après, une fois la machine lancée et la technique acquise ça va très vite. L’après-midi nous sommes retournés là-bas pour finir les nœuds et je crois qu’ils ont été relativement impressionnés par notre exécution à ce moment-là. Normalement les jardiniers n’ont le droit de commencer à faire les nœuds qu’après deux ans de travail au parc (c’est certainement le cas de celui qui est avec le balai sur la photo au dessus).

 

kikugetsu - réaliser un noeud

réalisation d’un noeud sur la kikogetsu

Hors du temps,

Une fois tous les nœuds finis nous avons fait une visite du parc avec Sato san, qui en plus de nous emmener partout en voiture est guide bénévole au ritsurin parc. Nous avons pu faire quelques photos et nous arrêter boire un thé dans le kikugetsu-tei à côté duquel nous avons travaillé pendant plusieurs heures.

kikugetsu-tei ritsurin-koen

kikugetsu-tei au ritsurin-koen

Donc nous avons bu un bol de matcha et mangé un gâteau (avec un marron à l’intérieur, genre marron glacé mais sans le sucre) dans ce lieu exceptionnel et l’expérience était transcendante. Il n’y a pas de mots pour décrire la douceur, la sérénité et le calme à cet instant. Je vous invite à aller le vivre par vous-même.

 

Taille des pins, deuxième édition

ritsurin-koen

ritsurin-koen

Et pour finir nous sommes repartis tailler des pins dans le jardin. Avec cette fois ci un jardinier chacun pour nous expliquer comment tailler, où tailler et quoi tailler, le tout en japonais intégral. Au bout de 5 jours je suis presque bilingue puisque j’ai bien compris les différents messages qu’il voulait me faire passer. Encore 10 jours et je parlerai le japonais couramment… ou pas.

 

out of bento :

Sinon pour ce soir pas de bento, nous sommes allé au restaurant. J’ai eu le plaisir de manger un plat qui bouge encore lorsqu’il est servi.

 

restaurant takamatsu

restaurant takamatsu – premier plat

restaurant takamatsu

restaurant takamatsu – deuxième plat

restaurant takamatsu

restaurant takamatsu – n’ème plat

 

Profitez bien du live, il a commencé en retard à cause de moi car je faisais le derushage du petit clip vidéo à la fin. Prenez le temps de le regarder vous allez bien rire.

Je vous dis à demain,

GuillaumeB

Une réponse dans >> J5 peu d’outils mais beaucoup de technique

  1. GuillaumeB
    GuillaumeB 16 juin 2013 à 3:48 #

    Détail en photo de la barrière sur le site Ogijima.

    http://ogijima.fr/cloture-au-parc-ritsurin/

Laisser un commentaire