Le bonsaï au Japon

Voyager au Japon avec ASIANA AIRLINES

Voyager au Japon n’a rien d’impossible et parfois les barrières que l’on se mets ne sont pas légitimes. Souvent le prix des billets d’avion ou l’appréhension de la durée du vol sont mis en cause… à tort.

 

Notre départ dans le SHIKOKU avec l’association Shikoku muchujin a été pour moi l’occasion de découvrir un compagnie aérienne Coréenne : ASIANA AIRLINES. Ils sont partenaires de ce projet qui permets chaque année, depuis 3 ans maintenant, de faire venir 4 bloggers à Takamatsu pour faire la promotion du tourisme dans cette région.

 

 

S’envoler c’est déjà voyager.

Séance cinéma en préparation.

 Le vol s’est avéré très agréable. L’avion était confortable, les hôtesses très serviables et le choix du menu un vrai plus. A ce moment là il y a deux écoles : le menu « Western » ou le menu « Korean ». Pour ceux qui veulent déjà s’immerger dans l’ambiance des vacances il y a le menu Coréen (en mode bien piquant parfois) pour les autres un menu occidental peut être servi. Personnellement j’ai pris le menu « Korean » à l’allé et au retour.

Un petit plateau repas servis à bord avec l’inévitable kimchi.

Tout est fait pour que l’on se sente bien pendant le vol : des boissons sont servies à volonté (et même des petits encas pour les plus gourmands), vous pouvez regarder les derniers films sortis au cinéma grâce au petit écran situé devant vous dans le siège. A ce propos il faut savoir qu’il n’y a pas de films avec des bande sons en français (un petit regret) mais pour suivre « Harry POTTER » ou encore « Captain America » la version originale est très accessible même avec un anglais moyen. Il y a aussi des jeux à dispositions, des émissions de variétés, de la musique… Bref tout ce qu’il faut pour passer le temps facilement.

Green Lantern en VOD lors du vol Paris-Seoul.

En classe économique l’espace réservé à chaque passager est suffisant, j’ai même pu sortir mon ordinateur portable (un gros 17″) pour jouer et regarder un film, c’est dire. J’appréhendais la durée du vol car je m’ennuie déjà dans un vol intérieur Strasbourg-Toulouse (pas forcément beaucoup moins cher qu’un vol Paris-Takamatsu…) alors passer 12 heures d’affilées dans un avion je ne savais pas trop comment j’allais le vivre.

Escale à Incheon SEOUL.

Espace culturel à l’aéroport de Seoul : incheon

Nous avons eu droit à une petite escale en Corée du sud à l’aéroport d’inchéon. D’habitude les escales c’est du temps perdu et le stress de ne pas s’y retrouver dans un aéroport que l’on ne connait pas. Et bien là non! Nos 4 heures d’escales ont été comme une grosse récréation, un vrai moment de calme et de repos. Bien qu’étant un des plus gros aéroports au monde inchéon est également très calme. Il est intégralement aménagé en marbre et en verre, et tout est conçu pour que le bruit ne vienne pas vous agresser malgré l’immensité du lieu.

On s’y repère très facilement, tous les panneaux sont traduits en anglais (et Takamatsu en anglais ça s’écrit pareille ^_^ donc pas d’erreur de traduction possible) et on peut disposer d’un grand espace de repos. Dans cet espace vous avez de grandes banquettes où vous pouvez vous allonger, dormir, utiliser votre ordinateur… Une connexion WIFI est mise à disposition gratuitement ce qui m’a même permis de tester le live (la bande passante est bonne, on pourrait presque jouer à Strascraft2, un sport national en Corée). La propreté dans l’aéroport est irréprochable. Il y a un même un petit espace culturel pour ceux qui veulent en apprendre un peu plus.

Le bonus d’Asiana Airlines :

Si vous choisissez de voyager avec Asiana Airlines, incheon sera pour vous le point de départ vers toutes les grandes villes Japonaises.

Julia et Nikosan en salle d'embarquement pour Takamatsu.

Julia et Nikosan en salle d’embarquement pour Takamatsu.

Il est inutile de se poser à Tokyo et ensuite se lancer dans les trains japonais pour rejoindre votre destination. En arrivant directement à bon port vous vous épargnerez pas mal de fatigue et de temps de trajet. A coup sûr cette compagnie aérienne sera mon premier choix quand je retournerai au Japon.

GuillaumeB

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire