Le bonsaï au Japon

Rempotage d’un yamadori de buis

Ce yamadori de buis devait être rempoté pour supprimer l’ancien substrat de prélèvement à son pieds. Il avait encore une grande quantité d’argile près de la base du tronc.

Le buis en 2011 une fois mis en caisse suite au prélèvement :

Voici quelques photos de l’arbre l’an dernier, il fait 1m60 de haut et a été rempoté dans cette grande caisse. La motte étant trop haute le niveau du substrat a été monté à l’aide de grillage.

Malheureusement le substrat utilisé, de la pouzzolane, est très lourd. Avec le rempotage de cette année je vais faire d’une pierre deux coups :

  • supprimer la motte argileuse à la base de l’arbre
  • réduire par deux la quantité de substrat et le remplacer par de la pumice beaucoup plus légère.
Le buis directement après son prélèvement

Le buis directement après son prélèvement.

Détail du mouvement du tronc du buis

Détail des mouvements du tronc et de l’écorce.

Le buis après son rempotage :

Le buis après son rempotage

substrat pumice et akadama détail du tronc et de l'écorce craquelée feuillage sain et vigoureux

La motte a été réduite de moitié en hauteur, les gros moignons au fond ont été sciés et la base a été dégagée. Pour attacher l’arbre à la caisse il a fallu utiliser du fil de fer recuit et des cales en bois. Le substrat pumice et akadama provient de chez bonsaï san.

J’ai remplacé les 90Kg de pouzzolane plus le poids de la motte (environ 20K) par 30Kg de substrat pumice/akadama. Il a quand même fallu un palan pour soulever l’arbre afin de nettoyer les racines au jet. Je remercie Éric de m’avoir aidé dans cette entreprise, on y a quand même passé trois heures à tous les deux, enfin tous les trois car nous étions assisté par mon petit garçon de trois ans.

Détail de la fixation de l'arbre : cale en bois et fil de fer recuit

fixation sur la face

,

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire