Le bonsaï au Japon

Rempotage d’un bonsai shohin – acer palmatum seigen

Rien de mieux qu’un bel après-midi de mars pour rempoter un bonsai shohin me direz-vous? Et bien oui! C’est un petit érable palmé qui est passé dans son nouveau pot cette semaine.

Acer palmatum seigen

Pot : John PITT

mai 2012 :

Historique :

Je l’ai acheté en novembre 2007 en Belgique chez Marc BAUWENS.  A l’époque il était installé dans un pot rond assez petit. Je l’ai gardé une année sans intervenir dessus. Il a peu poussé, je pense en revoyant les photos qu’il avait été rempoté peu de temps avant son achat (cf. l’aspect de l’akadama). Tous les bourgeons n’ont pas éclos et les pousses ont été très courtes pour pas dire insignifiantes.  Le voici en septembre 2008 :

Au mois de mai 2009 je me décide de l’amener à un atelier pour le travailler.  Francisco « Cisco » FERREIRA m’a fait faire une sélection des bourgeons en m’expliquant bien et en venant vérifier de temps en temps que je déconne pas. Même si l’arbre est petit ça prends un temps fou et le résultat est pas spectaculaire. Mais il est formel, si je ne le fait pas mon arbre va se déformer au fil du temps. On lui a aussi coupé une branche un peu grosse qui était située assez haute.

En même temps je lui mets la dose d’engrais toute la saison et le voilà en Octobre :

Le feuillage s’est largement mieux développé.

—-

Janvier 2010

A présent, je pense avoir un peu mieux compris mon arbre, le pourquoi du comment de son développement depuis que je l’ai. La taille du pot et la finesse du substrat expliquent ses petites pousses bien qu’il soit parfaitement vigoureux. Le substrat c’est bien compacté et il va être temps cette année de le rempoter.

23 janvier 2010

Dans le même esprit que l’atelier au printemps dernier j’ai pratiqué une sélection des bourgeons et j’ai équilibré l’arbre pour que son développement soit harmonieux cette année encore. Je pense l’avoir fait au bon moment, avant que les bourgeons ne gonflent. Francisco m’avait dis que ce travail était à renouveler tous les ans pour ne pas que l’arbre se « déforme » au fil du temps.

24 avril 2011

Des nouvelles de mon palmatum ; il va bien, presque trop. Le substrat utilisé pour le rempotage est un peu gros (5-7mm), il aurait mieux valu utiliser de l’akadama fine pour le finir.

Les entre-noeuds sont trop longs et les pousses n’en finissent pas de s’allonger. Donc pour cette année je vais le contrôler pour éviter qu’il ne se déforme et l’année prochaine rempotage dans un substrat de finition. Je taille les grandes pousses à mi longueur pour éviter qu’elles ne repartent tout de suite et qu’elles aient beaucoup de bourgeons à alimenter.

Et voilà, nous raccrochons avec le début de cet article. On peut mieux comprendre à présent le choix du pot, du substrat et on peut également apprécier la travail qui est à réaliser sur un petit érable.

 

GuillaumeB

, ,

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire