Le bonsaï au Japon

Revue du bonsai web – janvier 2013 n°15

Bonjour à tous pour cette quinzième édition de notre revue du bonsai sur le web. La formule évolue encore un peu puisque la partie dédiée au Japon commence à être de plus en plus fournie, et donc elle va intégrer des articles à part entière. De cette manière le contenu restera plus lisible.

article bonsai master

Evolution d’une masterpiece :

Photographies : Joe, Melbourne, Australie

Ce shimpaku est appelé  la grue d’Hokkaido, le voici en 2009 :

shimpaku masterpiece

Hauteur 102cm Largeur 92cm – Pépinière Morimae

shimpaku masterpiece 01

Le voici en 1980 à l’arrivée chez son premier propriétaire Zyuo Hongo.

shimpaku masterpiece 02

Le même arbre un an plus tard en 1981.

Un petit avant/après en 1985 :

shimpaku masterpiece 03

Avant le travail en 1985.

shimpaku masterpiece 05

après le travail en 1985.

Nous ne pouvons qu’être admiratif du travail réalisé, et relativiser sur l’avenir de nos yamadori. Le temps et des bons soins donneront de merveilleux résultats.

Les affiches des expositions à venir :

KPSB bonsai & suiseki

philippine bonsai society

38ème Gafu-ten 2013 :

La 38ème édition de la gafu-ten s’est tenue il y a quelques jours à Kyoto (du 10 au 13 janvier). Jonas Sandell nous propose cette belle vidéo de l’exposition :

22ème gomangoku show annuel :

Photos par Peter Tea Bonsai – l’article complet avec de nombreuses photos est disponible sur son blog. Je vous invite à vous inscrire sur son blog, comme cela vous recevrez un petit mail quand il mets un nouvel article en ligne. Je suis sûr qu’il sera très honoré de vous compter parmi ses lecteurs.

un petit mot sur l’exposition à présent. Celle-ci est organisée par daiju-en et permets à ses clients, ainsi qu’à ceux de aichien et à d’autres amis et amateurs d’exposer leurs arbres.

gomangoku bonsai exhibition

gomangoku bonsai exhibition 13

Une vue sur les allées de l’exposition.

gomangoku bonsai exhibition 07

Un cognassier (chaenomeles) impressionnant.

gomangoku bonsai exhibition 08

Un dyospiros kaki.

gomangoku bonsai exhibition - pseudocydonia sinensis

Un cognassier – pseudocydonia sinensis

gomangoku bonsai exhibition - malus sieboldii

Un malus sieboldii

gomangoku bonsai exhibition 10 - Un pin blanc triple tronc très délicat

Un pin blanc triple tronc très délicat

gomangoku bonsai exhibition 02

Le coin photo avec l’érable buerger vu précédemment.

Pour l’édition 2011 c’est par ici.

36ème Tokyo Soshi Exposition :

Photos par Michael Bonsai. – source

Je n’ai pas beaucoup d’informations à vous donner sur cette exposition de mame qui a lieu à Tokyo. Même Michaël n’a rien trouvé à ce sujet. J’espère que nous aurons l’occasion de revenir sur cet évènement, en attendant place aux photos :

36th Tokyo Soshi Exhibition 2

36th Tokyo Soshi Exhibition 1  36th Tokyo Soshi Exhibition  36th Tokyo Soshi Exhibition 3

L’album complet est disponible ici.

Devenir un maître de bonsaï :

Si vous vous demandiez quel était le secret pour devenir un maître de bonsaï et exposer un jour vos arbres à la kokufu ne cherchez plus! Takayuki Fukushima nous livre son secret : thé, bière et ciseaux.

bonsai master

What the fuck :

On va quand même garder le ‘what the fuck’ dans cette nouvelle formule. Pour le plaisir, une petite publicité avec des lycéennes qui vont vous vendre du lait.

Et une autre :

A bientôt sur ActuBonsaï

GuillaumeB

Précédemment sur ActuBonsaï :

3 résponses dans Revue du bonsai web – janvier 2013 n°15

  1. Sté'san Pétillant
    Sté'san Pétillant 28 janvier 2013 à 8:37 #

    Bonjour / Bonsoir ^^

    Apres coup, je fini par me demander s’il est si bon pour la santé de boire du lait …

    Merci pour cette lecture fluide et interactive de cette art qui nous est offert .

    Au plaisir dans de nouvelles aventures

  2. Max1987 29 janvier 2013 à 5:59 #

    Super initiative, bravo, c est très intéressant à suivre. Par contre pour etre sur: le nom du premier shimpaku est-il vraiment « crane hokkaido »? Est-ce la traduction directe de l’anglais: hokkaido crane? Car dans ce cas, crane signifie grue, et non pas crane, et ferait référence à la célèbre grue d’hokkaido, ce qui me parait ici – au vu de la forme du genevrier – plus logique. Merci de confirmer. Bonne continuation, on en redemande :)

    • GuillaumeB
      GuillaumeB 29 janvier 2013 à 6:32 #

      Merci Max, effectivement il s’agit de la grue d’Hokkaido… Toutes mes excuses pour cette énormité. :)

      Content de savoir que les articles te plaisent.
      A bientôt, Guillaume

Laisser un commentaire