Le bonsaï au Japon

Le bonsaï français en pleine mutation

Habituellement la période estivale signe deux mois de quasi inactivité sur internet pour les amateurs de bonsaï. Très peu de nouveaux sujets sur les forums, une participation bien faible et un trafic général sur les différents blog en large baisse. Mais tout ceci n’est pas uniquement vrai pour le bonsaï, la situation est la même pour tous les secteurs.

Quel avenir pour le bonsaï français?

Prunus Mahaleb – Propriétaire Thierry Font – Exposition EBA 2013

Mais cet été 2013 risque d’être un peu plus agité que les années précédentes car une nouvelle fédération viens de voir le jour, et il y a fort à parier que la secousse occasionnée par l’annonce de sa création risque de se propager doucement jusqu’à la rentrée. Chaque amateur cherchant alors à se positionner ou tout simplement à s’informer.

Une chose est sûre il y a du changement, et bien que nous ne sachions pas où cela va nous mener, il peut être intéressant de se pencher sur la thématique récurrente en ce moment : l’élévation du niveau du bonsaï français.

Des interview et réflexions sur le niveau du bonsaï français :

L’idée m’est donc venue de vous proposer une série d’articles dans lesquels je vais partager avec des grands noms mes réflexions sur le « niveau du bonsaï français », et les questionner sur leurs idées, propositions ou solutions qu’ils ont en tête pour pousser toujours plus haut nos couleurs à l’étranger.

La même trame sera envoyée à chaque interviewé, libre à eux d’y répondre pour y faire entendre leur voix et leur point de vue. Il n’y aura pas de censure ou de coupes dans leurs réponses à condition que celles-ci ne constituent pas des attaques personnelles ou des règlements de compte et qu’elles soient bien sûr dans le sujet de la question posée.

La liste des personnes qui recevront par e-mail l’interview sera longue car je veux que le panorama représenté soit le plus large possible. Vous y retrouverez des membres des deux fédérations, des professionnels, des blogueurs…

Un été riche d’échanges :

Le but de tout ceci est d’avoir un été riche en échanges et en idées sur ce qu’il est possible de faire pour porter plus haut notre passion dans les années à venir.

Qui a reçu sa demande d’interview ?

Il est bien sûr important pour moi de communiquer sur la liste des interviewé, c’est pourquoi vous trouverez une liste mise à jour ici de tous ceux qui ont été sollicités.

Personnes contactées : Jean-Marc Pouillon (président FFB), Fabrice Huertas (président UBF), Jean-François Busquet (professionnel), Olivier Barreau (professionnel), Thierry Font (professionnel), Michel Augeix (ex-président FFB), Michelle Corbihan (magazine Esprit Bonsaï), François Jeker (professionnel), Jean-Michel Adam (professionnel), Lino Pepe (président du club de Metz), Jean-Pierre Cardinal, Frédéric Chenal (professionnel), Gilles Bouclier (N3 FFB), François Gau (président Esprit de Goshin), Marc Sanchez (N3 FFB), Pierre Herault (N3 FFB), Philippe Sikora (N2 FFB), Gilles Vuillaume (N3 FFB), Oscar Roncari (N3 FFB), Jacques Marty (N3 FFB et ancien président), Gabriel Becker

Et vous, vous voudriez leur demander quoi à tous ces bonsaïka?

Une réponse dans Le bonsaï français en pleine mutation

  1. stribouille 8 juillet 2013 à 12:05 #

    Bonjour Gui,

    Contacter Gaby Becker serait une bonne idée je pense.

    J’attend le retour avec impatience.

Laisser un commentaire