Le bonsaï au Japon

J0 transport vers Shikoku – shikoku tokyo 2013

Le grand départ c’était lundi matin, le 21 octobre, direction la gare de Strasbourg. La valise est définitivement bouclée moins d’une heure avant de prendre la voiture. Il faut dire qu’avec ma présence à Saulieu tout le weekend ce n’était pas forcément évident de tout caler. Mais peu importe, en un rien de temps la valise est finalisée et passe sur la balance. Mais comme les choses auraient été trop simples sinon, celle-ci s’avère trop lourde, qu’à cela ne tienne la trottinette ne voyagera pas avec moi.

Aéroport Charles-de-Gaulle

Le TGV me conduis directement à l’aéroport. Une fois sur place je prends la navette (shuttle) qui fait le trajet entre les différents terminaux. En moins de 10 minutes je me retrouve au terminal 1.

Un petit tour de terminal plus tard, c’est le cas de le dire car celui-ci est circulaire, me voila devant l’agence de change auprès de laquelle j’avais commandé mes Yen. La personne à l’accueil récupère les papiers, vérifie tout et me donne la somme préparée à l’avance dans un petit sachet scellé. Je dois dire que je suis très satisfait par leur prestation, je ne peux que vous les recommander si vous devez partir un jour.

asiana airlines charles de gaulle

L’avion est en préparation.

Tout cela étant passé très vite il me reste 1h30 à patienter avant l’enregistrement qui ne débute qu’à 16h50, pour un vol prévu à 19h30. Un petit café plus tard, je fais enregistrer ma valise et je file en salle d’embarquement. Il ne reste alors plus qu’à attendre et à profiter du couché de soleil sur l’avion qui m’amènera au pays du matin calme (la Corée).

En transit à Séoul

Cette fois-ci l’escale à Séoul aura été courte, moins d’une heure, ce qui m’a permis de ne pas trop perdre de temps. J’en ai profité pour vous faire un petit bout de vidéo, vous verrez ça plus tard sur ma chaîne Youtube. L’aéroport est toujours aussi calme, propre et agréable. Vous le verrez sur la vidéo et sur les quelques photos que je vous joint.

salle d'embarquement à incheon

salle d’embarquement à incheon

vue sur le tarmac à incheon

vue sur le tarmac à incheon

kimchi au petit déjeuner

Petit déjeuner original par asiana airlines à 4h du matin.

Arrivée à Takamatsu

Et oui, car depuis le début de cet article c’est bien ici que l’on veut en venir. Belle surprise à l’arrivés à l’aéroport, un avion totalement kawaii de la all nippon airways attendait sur le tarmac, j’en connais un à qui cela va faire plaisir.

ana avion kawaii

all nipon airways : avion kawaii

Après encore quelques petits difficultés me voici dans le bus en direction de l’hôtel. Une fois à l’accueil ça se corse encore un peu car la standardiste assure aussi bien en anglais que moi en japonais, c’était presque comique.

toyoko-inn de takamatsu

toyoko-inn de takamatsu

Une fois tout cela passé j’ai été bien heureux de pouvoir prendre une douche et sortir un peu en ville pour manger mon premier udon.

sanuki udon hanamaru

sanuki udon hanamaru à Takamatsu

yuzu tororo-udon en quantité

yuzu tororo-udon en quantité

tempura et bière

tempura et bière pour l’accompagner

plateau repas au sanuki udon hanamaru

La bière permet de se représenter la taille du bol (soupière) à udon que l’on a pour moins de 5€.

La suite demain, à Kokubunji avec Koji Hiramatsu.

Mais en attendant demain voici la vidéo :

6 résponses dans J0 transport vers Shikoku – shikoku tokyo 2013

  1. Emmanuel 22 octobre 2013 à 4:39 #

    Bonsoir à toi,

    merci pour la couverture de Saulieu, qui rend bien ce qu’il y avait.

    Au-delà des arbres magnifiques en exposition, j’aurais presque aimé des photos des stands, car pour moi, c’était ma première grande exposition, et j’ai été bluffé par le choix et la qualité des matériels proposés en poterie et en végétal.

    Pour celui qui ne s’est jamais rendu dans une telle exposition, car il ne tient pas à y aller juste pour l’art, c’est difficile de se rendre compte combien cela peut être intéressant et chouette de voir aussi ces exposants.

    En tout cas, bon voyage maintenant au Japon. Ki o tsukete !

    emmanuel

    • Guillaume B
      Guillaume B 22 octobre 2013 à 4:44 #

      Merci Emmanuel,
      effectivement les stands des professionnels sont exceptionnels en terme de choix. Il y a de quoi satisfaire tous les amateurs.

      Je ferai un article sur les stands des pros, et aussi sur les démonstrations.

      Mais en attendant place au Japon!

  2. Coco12 22 octobre 2013 à 5:14 #

    Salut Guillaume,
    content que tu sois bien arrivé. Que de souvenirs!
    Passes le bonjour à Koji San de ma part et à sa famille. Ramènes nous des images de ses derniers travaux, notamment le pin de sa démo à l’ASPAC si il est encore chez lui.
    A+

  3. David 23 octobre 2013 à 5:00 #

    Welcome back.

    Marrant, si tu es au Toyoko inn, je présuppose que le Hanamaru où tu as mangé hier soir (dans Hyogo-machi?) est celui où j’ai mangé avant-hier soir. :-)

  4. scaloo 23 octobre 2013 à 8:57 #

    Salut Guillaume,

    Dire qu’il y a 3 jours on était en train de tailler le bout d’gras en sirotant un Kukicha derrière mon stand à Saulieu.

    Bon et beau séjour à toi.

    Bonsaïement,pascal.

  5. Guillaume B
    Guillaume B 23 octobre 2013 à 2:42 #

    Je vous répond à tous d’un seul coup, ne m’en voulez pas :)
    @david : effectivement je pense que c’est celui-là, c’est dommage à un jour prêt on aurait pu manger ensemble. Mais tu dois pas y aller souvent car il y a une japonaise qui a failli s’étouffer avec ses udons quand elle m’a vu :)

    @jérôme : j’ai beaucoup pensé à toi aujourd’hui mon pote, j’ai revu un paquet d’endroits connus aujourd’hui, dont un restaurant où j’ai eu le plaisir de manger à la même table qu’il y a deux ans.

    @scaloo : oui, j’y pense aussi quand je parle à Koji de l’expo de Saulieu j’ai souvent une petite pensée pour toi et pour les moments passés autour d’une tasse de thé ; et je me dis que c’est pas si loin.

    La prochaine fois j’espère ne pas retourner à Takamatsu seul les mecs. Même si je dois avouer que ça fait un bien fou… Je vous laisse j’ai un article à écrire.

Laisser un commentaire