Le bonsaï au Japon

J4 visite de la pépinière de Kiyoshi Hiramatsu seiju-en – shikoku tokyo 2013

Bonjour à tous,

Bien sûr aujourd’hui j’ai continué à travailler sur les arbres de la pépinière, mais comme je n’ai pas envie de vous lasser et qu’il faisait beau ce matin au réveil je suis aller visiter la pépinière de l’oncle à Koji Hiramatsu. Caméra et appareil photo à la main me voici en route pour vous faire découvrir un pépinière qui n’est pas très grande, mais dont la qualité des arbres fait rêver.

kiyoshi hiramatsu au travail sur un grand pin noir

kiyoshi hiramatsu au travail sur un grand pin noir.

Petite visite en image :

Je vous mets quelques photos de la pépinière, mais je pense que la vidéo avec les commentaires sera beaucoup plus intéressante et complète.

Bonus en soirée :

Pour ma dernière soirée dans la famille de Koji-san ils m’ont demandé quel était mon plat préféré pour me le préparer. Et la réponse est : yakiniku! Pour les néophytes et pour faire court c’est un mixe entre le barbecue et la pierrade avec des bonnes sauces japonaise. Le tout arrosé de saké chaud et de shoshu et dans le meilleur restaurant yakiniku de Takamatsu.

Oïshi!

Merci à tout la famile Hiramatsu pour ce moment formidable et pour leur accueil chaleureux. Je n’écris pas leurs prénoms de peur de les écorcher mais je les prononce très bien.

13 résponses dans J4 visite de la pépinière de Kiyoshi Hiramatsu seiju-en – shikoku tokyo 2013

  1. Ghislain 26 octobre 2013 à 2:52 #

    Toujours là cet ilex magnifique !!!!

    • Guillaume B
      Guillaume B 26 octobre 2013 à 7:14 #

      Oui il est toujours là, ce qui est surprenant car son prix n’est pas excessif.

  2. 海子 Okasan 26 octobre 2013 à 4:16 #

    Oh là,là Guillaume!

    À chacun de tes articles, une atmosphère de tranquillité se dégage de ta personne parmi tous ces petits arbres magnifiques et ces visages heureux de partager avec toi ce qu’ils ont de mieux!
    Tu leur diras merci de ma part, parce que vraiment, c’est très gentil qu’ils t’autorisent à prendre des photos dans leur environnement!

    Merci pour tes textes, photos et vidéos et aussi le BONHEUR que tu affiches à chaque fois.

    • Guillaume B
      Guillaume B 26 octobre 2013 à 7:21 #

      Merci Okasan (j’ai appris aujourd’hui que ça voulait dire « maman », et ottosan « papa »).

      Je comprends bien que cette atmosphère de tranquillité transparaisse dans les articles et les vidéos car c’est vraiment ce que je ressens ici. Ils sont d’une gentillesse incroyable et m’on fait entrer dans le cercle familial, dans leur vie à eux, ce qui est très très exceptionnel au Japon, j’en ai bien conscience.

      Aujourd’hui, j’ai senti que quelque chose de spécial c’était créé entre nous. C’est magique.

  3. bossard ghislain 27 octobre 2013 à 5:24 #

    et oui c’est bien celui là a la fin !!!une tuerie !et le pot aussi !!
    une super pépinière avec des néagari (qui ne cours plus les rues au Japon,effet mode !)hors norme exceptionnel !!!!a voir !!

  4. bossard ghislain 27 octobre 2013 à 5:26 #

    merci Guillaume !! ;-)

  5. patrice 27 octobre 2013 à 2:18 #

    merci de nous avoir fait partager ce coin de paradis des bonsaika
    on ne sait plus ou regarder tellement ils sont tous extraordinaires
    encore encore……

    • Fred 27 octobre 2013 à 8:16 #

      Merci Guillaume. J’ai cru me tromper en regardant la vidéo. Je croyais à un « Indiana Jones », forêt luxuriante, précipice, rivière agitée, cascade et araignée…
      Dans les pépinières, on remarque souvent cette manière particulière d’attacher les arbres aux étagères. En 2011, vous avez appris à faire les nœuds sur les barrières en bambou du Risturin, peut être est ce différent pour les pots ? Si tu apprends, nous feras tu un petit tuto ?
      Ce soir, c’est « avis de tempête » sur la France, on aurait besoin d’attacher nos bonsaï pour ne pas qu’ils s’envolent !

      • Guillaume B
        Guillaume B 28 octobre 2013 à 12:15 #

        Salut Fred,
        Indiana Jones avec une caméra et un appareil photo en bandoulière :)

        Pour les nœuds je pense que c’est plutôt ceux que l’on nous a appris à faire pour construire les structures en bois autour des arbres que ceux des barrières (noeuds à bouteille de sake). Je vais regarder ça de près.

    • Jean-luc 27 octobre 2013 à 10:35 #

      Tout simplement merci . Juste 1 ou 2 interrogations, l’importation du pin noir est interdite depuis combien de temps ? Egalement vous parlé d’une variété : Katsura. s’agit il de l’érable katsura ?
      Et pour les pins néagari superbe.
      Encore merci de nous en faire profiter et clin d’œil a matsu bonsai (jérome) dont je consulte le blog régulièrement qui m’a permis d’avoir votre lien
      Merci encore.

      • Guillaume B
        Guillaume B 28 octobre 2013 à 12:12 #

        Merci Jean-Luc, je ne sais pas depuis combien de temps l’importation des pins noir est interdite en Europe désolé.

        Il ne s’agit pas de l’érable katsura mais de l’arbre qui produit de superbe fruits : kadsura japonica. Les palmatums peuvent être importés sans soucis à condition de les faire enregistrer.

  6. jean-luc edon 29 octobre 2013 à 3:53 #

    bravo pour cette ballade partagee, cela me touche, car j’aime particulierement les bonsai  » touche japonaise. la.. on est gates . pour ce qui est des pins noir, interdit en france d importation, je ne crois pas qu’il en soit de meme pour d’autres pays europeens. j’aimerais bien savoir , a quel prix en moyenne on vend un pin blanc greffe, taille 50 cm au japon. en tout cas c’est splendide, en grand ecran. on voyage ainsi un peu . merci

    • Guillaume B
      Guillaume B 30 octobre 2013 à 12:36 #

      Bonjour,
      les poins blancs greffés sur pin noir ne sont pas très apprécié au Japon ce que je comprends car ce n’est pas très naturel. Je pense que les prix ne doivent pas être très élevés. Mais j’en avais parlé avec Koji-san et il ne savait pas si il pouvait en exporter ou non, au final il m’a dis que ce ne serait certainement pas possible.

Laisser un commentaire