Le bonsaï au Japon

Izumi-ya, Mr Matsushita Masuhisa alias zenigo

Ce pot a été fait dans l’argile rouge de Tokoname appelée shudei  朱泥. IL a été fait dans les années 50 et fait partie des premiers pots de Mr Matsushita Masuo. Il a depuis développé une très belle patine sur ce pot dragon à l’aspect un peu brut.

izumi-ya zenigo bonsai pots

La signature izumi-ya  和泉屋  /  和泉屋制陶所

sceau izumi-ya pot a bonsai

Les mots sur la signature ci-dessus sont les suivants 和泉窑.

和泉 qui signifie Izumi et 窑 yao en chinois qui veut dire « four en brique ».

On retrouve également les signature suivantes :

  • 和泉屋制陶所 = Maison Izumiya,
  • parfois il est écrit Izumiyo ou Izumi,
  • parfois il est inscrit  » Izumigama  » ce qui veut dire « four Izumi »,

Il est officiellement connu sous le nom de « Zenigo », un des plus vieux four de Tokoname.

zenigo tokoname bonsai pots

La famille Matsushita :

Le père se nomme Matsushita Masuhisa et le fils Matsushita Masuo. Masuo-san a débuté son activité de potier en 1959 et il exerce toujours aujourd’hui. Il a été reconnu maître potier en 1994.

L’importation des céramiques chinoises et leur influence :

Pendant la période Taisho, et avant la deuxième guerre mondiale de nombreuses poteries chinoises ont été importées au Japon. Les potiers de la famille Matsushita étaient fascinés par ces pots et ils les ont influencé dans leurs choix de production. Pendant un temps ils ont imité une grande quantité de ces pots chinois car il y avait une grande demande des amateurs japonais pour ces pots.

De 1911 à 1940 les chinois ont produits en masse des pots à bonsaï. Ils étaient exportés depuis Yixing et étaient surnommés « Shin-to » = nouvel arrivage, ou « Shin-watare ». Ils ont permis de répondre à la demande croissante des amateurs. Les pots chinois exportés après la deuxième guerre mondiale ont été nommés « Shin-Shin-To » = le nouveau nouvel arrivage.

Acheter des pots de zenigo :

Vous trouverez quelques pots de Zenigo à vendre sur Poterie-du-Monde.

acheter un pot à bonsai zenigo

source : Facebook, Kenny TAY
traduction : GuillaumeB

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire