Le bonsaï au Japon

Prendre des photos à Saulieu à l’Europen Bonsai-San Show

Saulieu, au delà d’être une des plus grande fêtes du bonsaï en Europe, est un vrai régal pour les passionés qui veulent photographier de beaux arbres dans de bonnes conditions.

Prendre des photos à Saulieu, ici le taxus cuspidata qui a reçu le premier prix.

Prendre des photos à Saulieu dans de bonnes conditions :

Par de nombreux aspects  cette exposition est de loin la meilleure pour prendre des photos en France et je dirais même en Europe. Tous les ingrédients sont réunis pour que les photographes amateurs ou professionnels puissent se faire plaisir en raportant de belles images à regarder et partager. Petit tour d’horizon des points positifs :

1. Les photos sont autorisées

La prise de photos ainsi que de vidéos y est autorisée. Même si ça peut parraître évident à la lecture du titre de l’article il faut savoir que nous avons vu flotter le spectre de la photo interdite et le tolet que cela a généré lors de la dernière Noelander’s.

2. Des beaux arbres et des présentations soignées

Tout le monde a pu voir sur internet, ou mieux lors de l’exposition, la qualité des arbres ainsi que des présentations lors de l’édition 2013. On a pas l’occasion de voir cela ailleurs en France, alors forcément faire des photos d’arbres aussi beaux est toujours un plaisir.

3. Les fonds et les tokonomas

Saulieu c’est depuis la première année distinguée des autres expositions par des présentations avec un fond noir. Je dois avouer ne jamais avoir entendu un amateur s’en plaindre : ni pour l’observation des arbres, ni pour les photographier. Le rendu des fonds noir est tout simplement parfait en photo.

juniperus tokonoma dany use - saulieu 2013

Depuis l’an dernier, avec la reprise par Frédéric Chenal de l’exposition, des tokonomas ont fait leur apparition. Nous pouvons donc admirer huit arbres dans une condition d’exposition tout à fait particulière. Les tokonomas ont indéniablement apportés une nouvelles dimensions à l’exposition.

4. De larges allées pour pouvoir cadrer correctement et ne pas se gêner

Là on touche vraiment aux aspects pratiques de la photo. De larges allées pour ne pas se gêner et avoir le recul nécessaire pour cadrer de grands arbres manque souvent dans les autres expositions, pour ne pas dire que la largeur des allées rend la tâche quasi impossible dans certains cas.

5. La lumière dans la salle d’exposition

La lumière artificielle utilisée dans la salle d’exposition est de bonne qualité car elle ne pose pas de problème particulier de balance des blancs ce qui est agréable.

Bonus ultime, une lumière naturelle filtre  le matin et le soir à travers les fenêtres hautes de la salle d’exposition ce qui donne des éclairages très particuliers et une douceur des couleurs qui s’accorde bien avec le feuillage flamboyant des feuillus.

L’an dernier Eric Chevalier de l’UBF a gagné le challenge photo Dpreview.com qui portait sur les plantes avec une superbe photo de la forêt de cryptomeria japonica d’Alexandre Escudero (Bonsai-Kazari) exposée et primée à Saulieu.

Je pense qu’avec tout ça on peut dire que les amateurs de photographie sont gâtés à Saulieu, et puis il y a l’ambiance du lieu qui elle se retranscrit difficilement sur les photos mais dont tous les photographes présents profites bien pendant deux jours. Venez profiter de l’ambiance et faire de belles photos cet automne à l’european Bonsai-San Show.

Retrouvez ici les informations utiles sur l’exposition., et pour ceux qui veulent tenter leur chance pour des entrées gratuites c’est par ici.

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire