Le bonsaï au Japon

Archive | calligraphie et sumi-e

Découverte du sumi-e :

C’est une initiation au sumi-e vous est offerte via les articles rédigés par Sonia STELLA. Vous apprendrez à mieux connaître le matériel nécessaire ainsi que ce que l’on appelle l’esprit du geste. Des articles vous seront également proposés pour apprendre à accorder le kakejiku ou tanzaku au bonsaï.

Bonne lecture :

sumi-e do

Sumi-do, bonsai-do – la voie de la passion

En tout premier point je commencerai par vous donner la définition de Do trouvée sur Wikipédia : Dō signifie la voie, le chemin, la route. Il désigne un concept  proche du tao chinois. On peut également le traduire par le mot « principe ». On le retrouve dans les noms d’arts martiaux : budō. Bu : martial, do : la Voie…le principe. […]

Lire la suite 0
article b-a ba du sumi-e

B-A BA du Sumi-e

Quel est le matériel à prévoir pour commencer à travailler le Sumi-e ? On me pose souvent cette question à laquelle je vais  essayer de répondre avec le plus de précision possible : Tout d’abord il faut de l’encre de Chine noire liquide, je préfère l’encre d’origine Chinoise à des marques européennes dont je ne peux […]

Lire la suite 1
article - matériel pour le sumi-e

Le matériel utilisé en Sumi-é

Les quatre trésors du lettré, le matériel utilisé en Sumi-é Le pinceau « Fude » en japonais, l’encre de chine « Sumi », le papier « E » prononcé «é» la pierre  à encre appelée «Suzuri». La fabrication de ces trésors varie d’un pays à l’autre. Ces instruments de peinture et de calligraphie sont considérés en Asie avec le plus […]

Lire la suite 6
affiche sumi-e les fondamentaux

Sumi-e : les huit fondamentaux de l’esprit

Un des principes du Sumi-e est de voir le simple, donc l’essentiel. La vision du simple exige d’abord une vision claire par l’esprit. Pour arriver à ce que l’esprit précède le pinceau, nous nous referons aux huit fondamentaux. Les huit fondamentaux du sumi-e : 1-Méditer avant d’agir : Regarder les yeux fermés, méditer avant d’agir, […]

Lire la suite 1